“Pourquoi recourir à un investissement locatif ?” Les raisons varient selon vos objectifs.

OBJECTIFS CONSEILS CRITERES
Réduire vos impôts Privilégiez une acquisition au montant maximum (300 000 €). La rentabilité de l’investissement et le montant de l’économie d’impôt.
Préparer votre retraite Vous devez idéalement avoir remboursé votre crédit avant votre départ à la retraite. La durée de détention du crédit et le rendement locatif à terme.
Constituer votre patrimoine Réalisez un amortissement du logement sur le long terme sans privilégier la réduction d’impôt. La valeur de revente et/ou le capital constitué à terme.
Protéger votre famille Etudiez en détail les conditions d’assurance du crédit immobilier. La couverture de l’assurance décès-invalidité et le capital investi assuré à 100%.
Compléter vos revenus Pensez à verser un apport au moment de l’acquisition pour réduire la durée du crédit immobilier. Le rendement locatif et le capital constitué à terme.

Quelques conseils :

Sélectionnez un secteur géographique porteur pour votre investissement locatif et étudiez le marché.

Comme dans tout investissement immobilier locatif, la règle fondamentale à suivre est le choix stratégique de l’emplacement du bien. L’investisseur doit trouver un secteur avec une demande locative durable, c’est-à-dire “un endroit où le marché est à la fois actif et assez solide pour résister à d’éventuelles perturbations économiques.

– Pensez défiscalisation plutôt que rentabilité excessive.

On considère qu’un rendement de 3 à 4 % est convenable.

Le calcul de la rentabilité nette d’un bien se fait toujours avant impôt sur le revenu. Chaque contribuable est imposé différemment en fonction de son foyer fiscal et de sa stratégie d’investissement.

Si l’un de vos objectifs est de payer moins d’impôts, la loi Pinel permet de réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier neuf : vous pouvez espérer une réduction d’impôt qui s’élève jusqu’à 21% du montant total de l’investissement. Consulter notre présentation détaillée de la loi pinel

– Financer votre investissement locatif

Il est recommandé d’avoir un apport de 10 à 20 % du montant total de votre investissement immobilier. Banques et organismes de crédit vous proposeront de meilleures conditions pour votre emprunt.
Toutefois, vous pouvez très bien investir dans l’immobilier locatif sans apport personnel.

– Louer votre bien

Une fois votre projet immobilier réalisé, il vous faut :

  • Aménager votre logement
  • Communiquer sur votre nouveau bien en passant des petites annonces dans la presse, sur internet ou auprès d’agences immobilières
  • Faire visiter votre logement et sélectionner votre futur locataire,
  • Rédiger un contrat de location, procéder aux diagnostics techniques obligatoires et à l’état des lieux d’entrée.

Si vous ne souhaitez pas vous soucier de ces démarches, vous pouvez vous adresser à un organisme de gestion locative qui s’en chargera pour vous.

Comments are closed.

x

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.